Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : de la GUITARE en Pays d'AIX
  • : le journal des activités de l'association pour le rayonnement de la GUITARE "AGUIRA"
  • Contact

Nos partenaires

 

Recherche

le mot du Président

         Charles BALDUZZI Président d'AGUIRA copie 

 

 

Charles BALDUZZI

Président d'AGUIRA

 

 

 

28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 14:04

Les deux premières soirées du Festival :

Timothee Vinour-Motta fait l'ouverture. Quelle maîtrise de l'instrument , quelle intelligence musicale chez ce tout jeune garçon d'a peine 15 ans!
Roland Blanquart et Claude di Benedetto (Nice Guitar Duet) sont tout simplement fabuleux . En seconde partie du dimanche, en première du lundi, ces magiciens communiquent avec une incroyable aisance tout une palette de sentiments, de l'émotion la plus profonde jusqu'à la vraie jubilation . Et puis, de magie en magie, le duo de Cecile Cardinot et Olivier Bensa offre , des moments de ravissement, la voix d'une grande pureté de la jeune femme s'élevant sans effort dans la douceur de la nuit tombée

Partager cet article
Repost0
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 16:48
Ouverture du XVIème Festival International de Guitare LAMBESC 2016

C'est le tout jeune Timothée Vinour-Motta -il vient d'avoir 15 ans- qui fera l'ouverture de ce16ème Festival de Lambesc...Sous ses doigts déjà experts, Dowland, Sor, Villa Lobos, Castelnuovo-Tedesco, mais aussi Eric Pénicaud, compositeur contemporain non conformiste, profondément inspiré par le souffle du grand large...

En deuxième partie, un duo venu de Nice, le "Nice guitar duet" de Roland Blanquart et Claude di Benedetto qui donneront à cette soirée un tour particulièrement festif, avec "la Boda de Luis Alonso" la Czàrdàs de Monti , un panaché des plus célèbres musiques de films et le merveilleux "Nuages" de Django Reinhart

Une soirée superbe, qui en annoncera d'autres tout aussi remarquables....

Partager cet article
Repost0
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 15:02
Partager cet article
Repost0
16 février 2016 2 16 /02 /février /2016 17:32
AGUIRA est en deuil

nous avions fêté avec lui ses 80 ans..

nous ne savions pas alors que nous ne le reverrions plus jamais

Olivier nous a quittés ce matin...

pour sa famille, pour ses amis

pour nous

il laisse un grand vide et beaucoup de chagrin

nous ne l'oublierons pas

Partager cet article
Repost0
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 15:53

Programmation

Dimanche 26 juin

  • 1ère partie   : Timothée VINOUR-MOTTA
  • 2ème partie  : Nice Guitar Duet : Laurent BLANQUART et Claude di BENEDETTO 

Lundi 27 juin

  • 1ère partie   : Matéo DELCLOS
  • 2ème partie  : Duo Olivier BENSA-Cécile CARDINOT 

Mardi 28 juin

  • 1ère partie   : DuotanGO : Giorgio ALBIANI (Italie) et Omar CYRULNIK (Argentine)
  • 2ème partie  : Roland DYENS

Mercredi 29 juin

  • 1ère partie    : Duo Olivier BENSA-Cécile CARDINOT
  • 2ème partie   : Roland DYENS 

Jeudi 30 juin

Matinée : master classes de Roland DYENS (à partir de 9h Salle Sévigné)

Soirée : concert  20h30

  •  1ère partie   : Nice Guitar Duet : Laurent BLANQUART et Claude di BENEDETTO, guitares)
  • 2ème partie  : Duo TALISMAN : Laurent BOUTROS (France-Arménie) et la danseuse Julieta CRUZADO (Argentine) 

Vendredi 1er juillet

Matinée : master classes de Roland DYENS (à partir de 9h Salle Sévigné)

Soirée : concert  20h30

  • 1ère partie   : Duo TALISMAN : Laurent BOUTROS (France-Arménie) et la danseuse Julieta CRUZADO (Argentine)
  • 2ème partie  : DuotanGO : Giorgio ALBIANI (Italie) et Omar CYRULNIK (Argentine)

Samedi 2 juillet

Matinée : master classes de Roland DYENS (à partir de 9h Salle Sévigné)

Soirée : concert  20h30

Concert de clôture avec :

Giorgio ALBIANI, Olivier BENSA, Laurent BLANQUART, Claude di BENEDETTO, Laurent BOUTROS, Cécile CARDINOT, Omar CYRULNIK, Matéo DELCLOS, Valérie DUCHATEAU, Roland DYENS, Timothée VINOUR-MOTTA

et la danseuse Julieta CRUZADO

Roland DYENS est considéré comme l’un des plus grands guitaristes et compositeurs mondiaux. Ses récitals sont toujours des événements, ils sont de véritables chocs pour les uns ou - comme disent les américains - de “very inspiring experiences” pour d’autres. Ses compositions et ses arrangements, joués aujourd’hui dans le monde entier, font l’unanimité et apportent un souffle nouveau sur cette guitare dont il repousse sans cesse les limites. Pour le plus grand bonheur des guitaristes, étudiants, professionnels et amateurs, Roland Dyens donnera 3 jours de master classes (30 juin, 1et 2 juillet). Ces master-classes seront ouvertes au public.

Roland DYENS est considéré comme l’un des plus grands guitaristes et compositeurs mondiaux. Ses récitals sont toujours des événements, ils sont de véritables chocs pour les uns ou - comme disent les américains - de “very inspiring experiences” pour d’autres. Ses compositions et ses arrangements, joués aujourd’hui dans le monde entier, font l’unanimité et apportent un souffle nouveau sur cette guitare dont il repousse sans cesse les limites. Pour le plus grand bonheur des guitaristes, étudiants, professionnels et amateurs, Roland Dyens donnera 3 jours de master classes (30 juin, 1et 2 juillet). Ces master-classes seront ouvertes au public.

Les musiques d’Amérique Latine –Brésil, Cuba, Venezuela, Colombie et bien sûr Argentine- sont au rendez-vous, portées par le  talent de l’Argentin Omar Cyrulnik et de l’italien Giorgio Albiani, formant le duo TanGO. Deux remarquables artistes qui présentent également une partie du concert donné au Vatican, invités par le pape François, dont ils ont tiré le CD Verdemar -ou la musique des italiens en Argentine- : Troilo, Moscardini, Piazzola etc….

Les musiques d’Amérique Latine –Brésil, Cuba, Venezuela, Colombie et bien sûr Argentine- sont au rendez-vous, portées par le talent de l’Argentin Omar Cyrulnik et de l’italien Giorgio Albiani, formant le duo TanGO. Deux remarquables artistes qui présentent également une partie du concert donné au Vatican, invités par le pape François, dont ils ont tiré le CD Verdemar -ou la musique des italiens en Argentine- : Troilo, Moscardini, Piazzola etc….

Le duo Talisman -le franco-arménien Roland Boutros et la danseuse argentine Julieta Cruzado- est un mélange subtil entre les cultures d'Amérique du Sud et les musiques d'inspiration caucasienne. C’est un spectacle d’ici et d’ailleurs, émotionnellement riche par le choix de ses musiques et qui privilégie l’interaction, mêlant l’univers musical à la gestuelle corporelle. Ses compositions nous font voyager de l’Orient vers l’Occident sur différents continents à travers la diversité des cultures musicales

Le duo Talisman -le franco-arménien Roland Boutros et la danseuse argentine Julieta Cruzado- est un mélange subtil entre les cultures d'Amérique du Sud et les musiques d'inspiration caucasienne. C’est un spectacle d’ici et d’ailleurs, émotionnellement riche par le choix de ses musiques et qui privilégie l’interaction, mêlant l’univers musical à la gestuelle corporelle. Ses compositions nous font voyager de l’Orient vers l’Occident sur différents continents à travers la diversité des cultures musicales

Le Nice Guitar Duet –Laurent Blanquart et Claude di BENEDETTO- aime revisiter les thèmes connus du répertoire classique et moderne le tout dans une ambiance empreinte d’émotions et de teintes variées. Avec la "suite en CI", un original hommage aux musiques de film avec un clin d'œil à JS Bach, la très festive "Boda de Luis Alonso", Vladimir Cosma et Django Reinhardt, il nous entraine dans un voyage à travers de temps et les genres, du classique aux grands thèmes du 7ème art, et au jazz manouche

Le Nice Guitar Duet –Laurent Blanquart et Claude di BENEDETTO- aime revisiter les thèmes connus du répertoire classique et moderne le tout dans une ambiance empreinte d’émotions et de teintes variées. Avec la "suite en CI", un original hommage aux musiques de film avec un clin d'œil à JS Bach, la très festive "Boda de Luis Alonso", Vladimir Cosma et Django Reinhardt, il nous entraine dans un voyage à travers de temps et les genres, du classique aux grands thèmes du 7ème art, et au jazz manouche

Le duo Olivier Bensa-Cécile Cardinot, demeure un des meilleurs exemples actuels pour l’interprétation des compositeurs anglais qu’illumine la voix d’une rare clarté de Cécile Cardinot, spécialiste du Baroque. Le duo nous propose un répertoire très large, permettant de découvrir différents styles de jeu et d’écriture de la guitare classique, grâce à des compositeurs aussi divers que Dowland, Piazzolla, Bonfa, Powell, et bien sûr Olivier Bensa, compositeur très souvent joué dans le monde entier

Le duo Olivier Bensa-Cécile Cardinot, demeure un des meilleurs exemples actuels pour l’interprétation des compositeurs anglais qu’illumine la voix d’une rare clarté de Cécile Cardinot, spécialiste du Baroque. Le duo nous propose un répertoire très large, permettant de découvrir différents styles de jeu et d’écriture de la guitare classique, grâce à des compositeurs aussi divers que Dowland, Piazzolla, Bonfa, Powell, et bien sûr Olivier Bensa, compositeur très souvent joué dans le monde entier

Depuis cette année, le Festival accueille de tout jeunes talents,  parvenus malgré leur grande jeunesse aux plus hauts degrés de leur formation. Timothée Vinour-Motta 15 ans, issu de la classe de Michel Rubio au CRR de Perpignan, et  Matéo Delclos, 16 ans, issu de la classe de Raymond Gratien au CRR de Marseille, sont deux jeunes espoirs de la guitare française. Aisance, virtuosité,  et une incontestable maturité d’interprètes pour ces deux jeunes guitaristes déjà fortement impliqués dans ce qui sera sans doute une brillante carrière Depuis cette année, le Festival accueille de tout jeunes talents,  parvenus malgré leur grande jeunesse aux plus hauts degrés de leur formation. Timothée Vinour-Motta 15 ans, issu de la classe de Michel Rubio au CRR de Perpignan, et  Matéo Delclos, 16 ans, issu de la classe de Raymond Gratien au CRR de Marseille, sont deux jeunes espoirs de la guitare française. Aisance, virtuosité,  et une incontestable maturité d’interprètes pour ces deux jeunes guitaristes déjà fortement impliqués dans ce qui sera sans doute une brillante carrière

Depuis cette année, le Festival accueille de tout jeunes talents, parvenus malgré leur grande jeunesse aux plus hauts degrés de leur formation. Timothée Vinour-Motta 15 ans, issu de la classe de Michel Rubio au CRR de Perpignan, et Matéo Delclos, 16 ans, issu de la classe de Raymond Gratien au CRR de Marseille, sont deux jeunes espoirs de la guitare française. Aisance, virtuosité, et une incontestable maturité d’interprètes pour ces deux jeunes guitaristes déjà fortement impliqués dans ce qui sera sans doute une brillante carrière

Partager cet article
Repost0
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 16:06
Annie et Charles BALDUZZI, Olivier DESSENIS et Valérie DUCHATEAUAnnie et Charles BALDUZZI, Olivier DESSENIS et Valérie DUCHATEAU
Annie et Charles BALDUZZI, Olivier DESSENIS et Valérie DUCHATEAUAnnie et Charles BALDUZZI, Olivier DESSENIS et Valérie DUCHATEAU
Annie et Charles BALDUZZI, Olivier DESSENIS et Valérie DUCHATEAUAnnie et Charles BALDUZZI, Olivier DESSENIS et Valérie DUCHATEAU

Annie et Charles BALDUZZI, Olivier DESSENIS et Valérie DUCHATEAU

Valérie DUCHATEAU, nouvelle Directrice Artistique du Festival de Lambesc, présente les axes du prochain festival et le renouvellement des priorités :

  • recentrer les invitations sur le monde de la guitare française. La France est le pays au monde qui comporte le plus de guitaristes primés aux grands concours internationaux. Les guitaristes français brillent mondialement par leur talent et leur originalité. De plus, nombreux sont, parmi eux, des compositeurs dignes de ce nom. Il convient donc de leur donner une place plus importante dans ce festival, sans renoncer pour autant à la dimension internationale jusque là privilégiée (cette année, Italie et Argentine seront représentées)

  • promouvoir des jeunes talents : le Festival intégrera désormais de très jeunes guitaristes remarquables par un talent prometteur et leur particulier investissement dans ce qui deviendra probablement une vraie carrière. Cette année, Timothée VINOUR-MOTTA, qui s’est déjà produit en concert à Lambesc, en mai dernier. Il va sur ses 15 ans. Et Matéo DELCLOS, 16 ans, élève de Raymond GRATIEN.

  • attirer un public d’étudiants guitaristes de la Région PACA : un travail sérieux avec les conservatoires et les Professeurs de la région doit s’élaborer. Des master classes seront organisées dès cette année

    • Master classes de Roland DYENS : l’une des plus illustres figures de la guitare française et internationale sera présent. Outre les concerts qu’il donnera (28 et 29 juin et participation au concert de clôture), il donnera des master-classes les 30 juin, 1 et 2 juillet. Le règlement et la fiche de pré-inscription sont en ligne sur le site www.festivalguitare-lambesc.com. Ces master-classes seront ouvertes à un public auditeur

  • créer une dynamique sur le site des master-classes : est évoquée l’éventualité d’un salon de lutherie réunissant quelques luthiers de la région. Egalement, vente promotionnelle des revues "guitare classique" et "guitarist acoustic", vente de partitions Lemoine, de cordes Savarez…

  • valoriser les ressources de la Région PACA et ses forces vives dans le domaine guitaristiques (concertistes, professeurs, étudiants, luthiers…)

Les artistes du Festival 2016

Outre Roland DYENS en concert les 28 et 29 juin, et les jeunes Timothée VINOUR-MOTTA, et Matéo DELCLOS (1ère partie des concerts du 26 et 27 juin) seront présents : Laurent BLANQUART et Claude di BENEDETTO (Nice Guitar Duet), Duo Olivier BENSA/Cécile CARDINOT voix, Giorgio ALBIANI Italie et Omar CYRULNIK Argentine (DuotanGO), Laurent BOUTROS et Julieta CRUZADO danse (Duo TALISMAN),

Le programme s’annonce festif, avec chant et danse, répertoire nouveau pour l’essentiel.

l'AG 2016
l'AG 2016
l'AG 2016
l'AG 2016

Suivent :

  • un concert donné par Charles BALDUZZI (guitare), Julien JALAGUIER, (guitare), Michèle PELADAN, (mandoline) et Arthur DENTE (guitare)
  • et pour terminer la soirée, un excellent buffet est proposé salle des Associations...

L’association se porte bien, les adhérents font preuve d’une belle fidélité …

AGUIRA remercie collectivités locales, mécènes, bénévoles, adhérents, membres bienfaiteurs… tous ceux qui, lui apportant leur aide et leur soutien, participent à la poursuite et au succès de cet événement de qualité qu’est le Festival de Lambesc

et les membres de l'"équipe" du Festival fêtent les 80 ans d'Olivier Gérin
et les membres de l'"équipe" du Festival fêtent les 80 ans d'Olivier Gérin

et les membres de l'"équipe" du Festival fêtent les 80 ans d'Olivier Gérin

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 16:39
les voeux 2016
Partager cet article
Repost0
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 11:08
Roland DYENS au XVI ème Festival de LAMBESC, concerts et Master Classes

C’est dans le cadre du XVIème Festival International de Guitare de Lambesc que Roland DYENS sera présent et dirigera des master-classes les jeudi 30 juin, vendredi 1er juillet, samedi 2 juillet

Les master-classes seront ouvertes aux étudiants au minimum de niveau cycle 3 des CRR (ou équivalent).

Chaque participant actif proposera une pièce de son choix.

Les master-classes seront accessibles aux auditeurs

Les candidatures des participants actifs seront acceptées dans la limite des places disponibles.

Les fiches d’inscriptions seront disponibles sur www.festivalguitare-lambesc.com à partir de la fin janvier 2016.

Association AGUIRA : contact@festivalguitare-lambesc.com www.festivalguitare-lambesc.com

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 10:44
De joyeuses retrouvailles . Le Festival 2016 s'annonce déjà.. Démission  de Jorge CARDOSO, délégation  de la Direction Artistique à Valérie DUCHATEAU, présence au prochain Festival de Roland DYENS...Master Classes en perspective ! tout cela s'annonce fort bien   De joyeuses retrouvailles . Le Festival 2016 s'annonce déjà.. Démission  de Jorge CARDOSO, délégation  de la Direction Artistique à Valérie DUCHATEAU, présence au prochain Festival de Roland DYENS...Master Classes en perspective ! tout cela s'annonce fort bien
De joyeuses retrouvailles . Le Festival 2016 s'annonce déjà.. Démission  de Jorge CARDOSO, délégation  de la Direction Artistique à Valérie DUCHATEAU, présence au prochain Festival de Roland DYENS...Master Classes en perspective ! tout cela s'annonce fort bien   De joyeuses retrouvailles . Le Festival 2016 s'annonce déjà.. Démission  de Jorge CARDOSO, délégation  de la Direction Artistique à Valérie DUCHATEAU, présence au prochain Festival de Roland DYENS...Master Classes en perspective ! tout cela s'annonce fort bien

De joyeuses retrouvailles . Le Festival 2016 s'annonce déjà.. Démission de Jorge CARDOSO, délégation de la Direction Artistique à Valérie DUCHATEAU, présence au prochain Festival de Roland DYENS...Master Classes en perspective ! tout cela s'annonce fort bien

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2015 4 26 /11 /novembre /2015 18:30
TOus ensemble pour le concert final

TOus ensemble pour le concert final

ZIBELINE n° 87     Idéal pour commencer l'été en beauté, le Festival international de guitare de Lambesc a été un succès  La reine de l’été   Il s’agit de la guitare, incontestablement, avec le Festival international de Lambesc. On y découvre des artistes d’un talent sûr, choisis avec discernement par le directeur artistique du festival, Jorge Cardoso. «La virtuosité des interprètes est un critère, mais il y a aussi la dimension humaine qui apparaît comme essentielle, ainsi que l’investissement dans le partage et la diffusion de leur art», souligne Annie Balduzzi-Joneaux, secrétaire et membre actif de l’association AGUIRA*, maître d’œuvre de cette belle fête, quinzième du nom. On goûtait la fraîcheur et la grâce de la toute jeune guitariste polonaise Wiktoria Szubelak, dans des transcriptions d’œuvres pour piano d’Albeniz, Granados, ou des compositions de Villa-Lobos ou Barrios. Délicatesse sensible du Nocturne posthume n°20 de Chopin, en bis… les notes s’enroulent aux effluves du soir, les oiseaux alors se taisent. Seuls les grillons continuent d’accompagner les acrobatiques accords d’Agostino Valente, de Ricardo Barcelo, de Fernando Espi ou d’Antigoni Goni, faisant fi de leurs carrières internationales, du brio de leurs interprétations… Outre les bonheurs musicaux, on apprenait aussi… une soirée entière était dédiée à un survol historique de la pratique de la guitare (ou plutôt des guitares, vihuela du XVe siècle, guitare baroque des XVIIe et XVIIIe siècle, guitare romantique-classique du XIXe et guitare moderne du XXe, petites merveilles, toutes fabriquées par Jose Angel Espejo). Jorge Cardoso réussissait le tour de force de nous faire vivre avec humour et finesse l’histoire de la musique, d’expliquer les influences espagnoles dans la musique latino-américaine, airs, structures, danses, et le passage de la musique savante à une musique populaire d’une grande richesse. On aurait souhaité prolonger ces moments délicieux où résonnait l’époustouflant Folias d’Espagne de François le Cocq ! Le programme du festival est toujours documenté avec élégance et précision, livrant une courte biographie des participants, mais aussi des focus sur les compositeurs interprétés. Un beau début d’été ! MARYVONNE COLOMBANI Juillet 2015 Le festival de guitare de Lambesc a eu lieu du 28 juin au 4 juillet au Château Pontet-Bagatelle, Lambesc  Photo : Les guitares de l’atelier de José Angel Espejo

ZIBELINE n° 87 Idéal pour commencer l'été en beauté, le Festival international de guitare de Lambesc a été un succès La reine de l’été Il s’agit de la guitare, incontestablement, avec le Festival international de Lambesc. On y découvre des artistes d’un talent sûr, choisis avec discernement par le directeur artistique du festival, Jorge Cardoso. «La virtuosité des interprètes est un critère, mais il y a aussi la dimension humaine qui apparaît comme essentielle, ainsi que l’investissement dans le partage et la diffusion de leur art», souligne Annie Balduzzi-Joneaux, secrétaire et membre actif de l’association AGUIRA*, maître d’œuvre de cette belle fête, quinzième du nom. On goûtait la fraîcheur et la grâce de la toute jeune guitariste polonaise Wiktoria Szubelak, dans des transcriptions d’œuvres pour piano d’Albeniz, Granados, ou des compositions de Villa-Lobos ou Barrios. Délicatesse sensible du Nocturne posthume n°20 de Chopin, en bis… les notes s’enroulent aux effluves du soir, les oiseaux alors se taisent. Seuls les grillons continuent d’accompagner les acrobatiques accords d’Agostino Valente, de Ricardo Barcelo, de Fernando Espi ou d’Antigoni Goni, faisant fi de leurs carrières internationales, du brio de leurs interprétations… Outre les bonheurs musicaux, on apprenait aussi… une soirée entière était dédiée à un survol historique de la pratique de la guitare (ou plutôt des guitares, vihuela du XVe siècle, guitare baroque des XVIIe et XVIIIe siècle, guitare romantique-classique du XIXe et guitare moderne du XXe, petites merveilles, toutes fabriquées par Jose Angel Espejo). Jorge Cardoso réussissait le tour de force de nous faire vivre avec humour et finesse l’histoire de la musique, d’expliquer les influences espagnoles dans la musique latino-américaine, airs, structures, danses, et le passage de la musique savante à une musique populaire d’une grande richesse. On aurait souhaité prolonger ces moments délicieux où résonnait l’époustouflant Folias d’Espagne de François le Cocq ! Le programme du festival est toujours documenté avec élégance et précision, livrant une courte biographie des participants, mais aussi des focus sur les compositeurs interprétés. Un beau début d’été ! MARYVONNE COLOMBANI Juillet 2015 Le festival de guitare de Lambesc a eu lieu du 28 juin au 4 juillet au Château Pontet-Bagatelle, Lambesc Photo : Les guitares de l’atelier de José Angel Espejo

Partager cet article
Repost0