Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : de la GUITARE en Pays d'AIX
  • de la GUITARE en Pays d'AIX
  • : le journal des activités de l'association pour le rayonnement de la GUITARE "AGUIRA"
  • Contact

Nos partenaires

logo guitarreria

 

 

logo Lambesc

 

logo CG       logo caisse d'Epargne           logo web icone  logo entreprise St Canna La pile azalee         Logo Agora OKLOGO GClassique       

Recherche

le mot du Président

         Charles BALDUZZI Président d'AGUIRA copie 

 

Charles BALDUZZI Président d'AGUIRA

 

 

 

29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 15:30

C’était “le 10ème”

Il y eut de grands moments, des moments d’intense bonheur musical dont l’énumération pour exemple n’est certainement pas exhaustive :

L’émouvante rencontre des grands représentants de deux courants profond14 29 juin Juan et Pedro un hommage à Yupanquiément ancrés dans les racines populaires : Juan FALÚ et Pedro SOLER, dans une improvisation dialoguée autour de la grande figure d’Atahualpa Yupanqui, qui marqua l’un et l’autre de son empreinte...

Antonello LIXI  jouant  Vivaldi, merveille d’élégance et d’intelligence…

Jorge CARDOSO en duo avec Sylvie DAGNAC dans une très belle pièce de Khatchatourian (œuvre inattendue sous les doigts du virtuose argentin magnifiquement transcrite et interprétée

L’enchantement d’une interprétation très onirique de “nuages” par Valérie DUCHATEAU…

La voix somptueuse de Guadalupe LARZABAL dans le “concierto del vino” de Jorge Cardoso…

 

23a 2 juillet pour le gatoCe moment superbe, plein de joie, de connivence et de créativité où tous les artistes se sont retrouvés sur scène, mêlant leur virtuosité dans un tourbillon de rythmes et de sonorités aux somptueuses couleurs...  24d 2 juillet fin du concert sous une pluie de bulles colo

 

Et, bien sûr, ce “concierto de Aranjuez” que tous attendaient, dans lequel Gérard ABITON manifesta toute l’étendue de son talent. 3 juillet Gérard ABITON joue Ajanjuez

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

“La production d’un concert orchestral est un pari osé” écrit Jacky GERARD, Conseiller Général, dans son édito. Cet orchestre, nous l’avons voulu, nous l’avons créé malgré de très nombreux obstacles. C’est un tout jeune orchestre qui se présenta sur scène en cette soirée du 3 juillet.. Il lui fut demandé un travail considérable, la rencontre avec des œuvres nouvelles, des rythmes nouveaux et particulièrement complexes, l'énorme difficulté de mise en place du "concierto de Aranjuez"… Malgré tout cela, malgré le peu de répétition, malgré la longueur de la performance, ces vingt cinq musiciens ont su créer l’émotion…Et il fallait au moins Cardoso pour tenir ce “pari osé”.

 

Et puis, en coulisse, notre équipe fut d’une remarquable efficacité, manifestée dès le premier soir à Valmousse où un contre temps nécessita d’effectuer en moins d’une heure le montage express de la scène, de la sono, de l’éclairage, l’installation des chaises, de la sandwicherie, de l’exposition de peinture et sculpture. A 20 heures, tout était en place pour l’arrivée du public. Un exploit !

cliquez sur le lien pour retrouver "l'équipe" : l'EQUIPE du Festival 2010

ABJ

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires