Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : de la GUITARE en Pays d'AIX
  • de la GUITARE en Pays d'AIX
  • : le journal des activités de l'association pour le rayonnement de la GUITARE "AGUIRA"
  • Contact

Nos partenaires

logo guitarreria

 

 

logo Lambesc

 

logo CG       logo caisse d'Epargne           logo web icone  logo entreprise St Canna La pile azalee         Logo Agora OKLOGO GClassique       

Recherche

le mot du Président

         Charles BALDUZZI Président d'AGUIRA copie 

 

Charles BALDUZZI Président d'AGUIRA

 

 

 

12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 08:52

La suite du Festival a tenu les promesses du premier soir. Au château de Valmousse d'abord qui fidèlement nous accueille et nous offre depuis 5 ans déjà  le charme raffiné de son cadre.

Extrême rigueur tant dans la construction que dans la réalisation technique, virtuosité sans faille, une attentionimpressionne

Le duo formé par Sylvia ABALLAY et Pascual CRICHIGNO nous a entraîné en Argentine, là ou s'invente une nouvelle musique qui, puisant ses racines dans la richesse du patrimoine folklorique s'enrichit des innovations les plus contemporaines. Avec eux, nous avons retrouvé l'immense Piazzola, mais aussi découvert  Massimo Pujol ou Roberto Pintos, le « nouveau » tango, de jeunes compositeurs témoins de la remarquable vitalité musicale de ce pays. Entente parfaite, toute en harmonie et élégance entre ces deux grands musiciens qui sont aussi des personnes de conviction, oeuvrant sans relâche  à l'étranger et dans leur pays -notamment auprès des jeunes générations- pour la diffusion de cette musique.

Très différent, cet autre duo que constituent Sylvie et Thierry GUILLAUMOU . Leur prestation  a ouvert sur la richesse des musiques folkloriques du continent latino américain, de l'Argentine au Brésil, en passant par les pays andins (Bolivie, Chili, Pérou...) Remarquable flûtiste, Thierry Guillaumou joue de toutes les sonorités et de la diversité des instruments, recréant avec la guitare de Sylvie des ambiances pleines de couleur, de rythmes et de poésie...un vrai voyage de l'altiplano aux plages sans fin du Brésil. Le concert de ce mercredi 2 juillet se prolongea ainsi très tard dans la nuit car Jorge CARDOSO et Juan FALU ont pris le relais......et les 4 musiciens se sont retrouvés ensemble, sur la scène, pour la plus grande joie du public...

Nous tous -public, artistes et organisateurs- avons découvert pour les 3 derniers jours du Festival un nouveau site : le domaine de « CHATEAU PONTET BAGATELLE ». La scène, montée devant la façade de la très belle demeure aux lignes sobres, des fontaines et des arbres magnifiques et la chance de belles soirées d'été, tout cela a participé au renouvellement de la magie du festival...Le public, installé sur une immense pelouse,  a « rencontré »  Valérie DUCHATEAU  et sa façon unique et ineffable de toucher  directement au cœur, avec, entre autre, une interprétation très personnelle et profonde de la musique de Barbara

Non, il n'est pas oublié...car, au dire de beaucoup, il  nous a réservé un des plus grands moments de ce festival : Claudio MARCOTULLI...interprète remarquable des partitions du répertoire dit « classique » a envoûté l'assistance avec le Koyumbaba de Carlo Domeniconi. Instants sublimes, empreints de dramatique gravité voire de religiosité où chacun -la nuit elle-même dans la perfection de son silence- retenait son souffle dans une intense communion..

Le concert final  fut, comme chaque année, le point culminant de ce festival...et se termina, bien sûr....par "la Milonga".

Partager cet article

Repost 0

commentaires